Femme africaine

Publié le 27 Mars 2010

Tableau offert à Carole et Laurent en souvenir de vacances à la montagne.

J'ai utilisé pour la première fois des pastels étalés au doigt, c'est très sympa à utiliser.

DSC01762.JPGTechnique utilisée:
- enduire de pâte structurante un cadre en bois et le peindre en peinture acrylique.
- peindre une femme africaine sur un carton toilé de 10x15 cm, j'ai utilisé des pastels étalées au doigt pour faire le fond en faisant un dégradé.
- coller le carton toilé sur un morceau de toile de jute collé sur un carton ondulé.
- faire des trous sur le carton ondulé, passer une ficelle dans les trous et la fixer derrière le cadre avec des punaises. C'est la partie la plus délicate à faire.

Rédigé par Lolotte

Publié dans #Afrique

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

valérie 03/07/2010 12:33


Laurence, ici ta plus grande fan !!! je viens de re-parcourir ton blog tu as vraiment fais de grands progrès depuis tes premières oeuvres. j'aime bcp tes dernières créations.

Bisous Valérie


Lolotte 03/07/2010 13:42



Coucou Valérie,


Merci, je sais que tu es ma plus grande fan et je tiens à te remercier car si j'ai fais des progrès et que je me suis lancée pour faire un blog c'est grâce à toi et à tes encouragements tu m'as
permis de croire en moi. Je crois que je vais m'arrêter là car sinon je ne vais plus voir mon clavier à cause de mas larmes.


Gros bisous et je pense à toi pour aujourd'hui et demain.



Nicolas 04/04/2010 15:32


De rien bonne route à vous également et merci pour votre visite

A bientôt
Nicolas


lizier 01/04/2010 05:23


Bjr,
Je viens de visiter votre blog depuis l'annuaire d'over-blog.
Ce que vous faites est bien sympa.
Actuellement à Montréal je vous invite à venir découvrir quelques créations.
http://www.nicolaslizier.com/
Bonne continuation dans vos projets.
Nicolas graphiste au Canada


Lolotte 04/04/2010 13:38



Bonjour Nicolas,


Merci pour votre commentaire cela m'encourage. Je vais aller faire une petite vsite sur votre blog.


Bonne continuation,


Laurence